PARTAGER

De manière générale, au cours de ce mois, une tendance baissière
du niveau de l’offre des produits vivriers sur les différents
marchés a été observée. Cette baisse des niveaux de l’offre par
rapport à ceux du mois écoulé a été plus remarquable pour le
maïs, l’igname et le gari. En conséquence, cette situation a
occasionné sur les marchés de producteurs, de regroupement et
de consommation une hausse des prix.

Télécharger

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE