PARTAGER

INTRODUCTION

Les effectifs du gros bétail (bovins) présentés en avril 2015 par rapport à ceux de mars 2015 ont connu un accroissement sur la plupart des marchés suivis. Il en est de même pour les effectifs vendus. Selon les acteurs de la commercialisation, cette situation est liée au retour des animaux de la transhumance et aussi de la demande en bétail élevée des acteurs Nigérians. Les prix sur les marchés n’ont pas changé outre mesure.

TELECHARGER

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE